Oolong bio de Ceylan, un thé exclusif et précieux

  De la Chine au Sri Lanka   Le mot Oolong (ou wulong) signifie « dragon noir ». Cette méthode de préparation des feuilles de thé trouve son origine en Chine et s’est aussi développée fortement à Taïwan. Notre producteur a implanté avec succès au Sri Lanka une variété sélectionnée à Taïwan, une des plus précieuses au monde. Cultivé à plus de 1800m d’altitude dans la région d’Uva, ce grand cru bénéficie donc du meilleur des 2 mondes.  Alliance d’une superbe variété taïwanaise et de l’environnement idéal en terme de sol et de climat qu’offre le Sri Lanka. De plus, les thés Oolong ne se trouvent généralement pas en dehors de la Chine, ce qui fait de ce thé un plaisir rare.       Récolte et production   Les Oolong sont des thés semi-oxydés. Pour simplifier, on dit souvent qu’ils se situent entre le thé vert et le thé noir. En réalité, leur processus de préparation est vraiment spécifique, donc c’est plus compliqué que ça. Mais c’est un raccourci utile pour vous donner une idée. Nos producteurs se basent sur la méthode des Oolong de Taïwan, qui donne des thés oxydés jusqu’à 70-80%, donc proches d’un thé noir, alors que les

Silver tips, Gold tips, découvrez des thés blancs d’exception

  Ces thés blancs incroyables font partie des thés les plus rares au monde. Partons donc ensemble à leur découverte !   Une origine précieuse   Les thés blancs Gold tips et Silver tips sont obtenus par des méthodes séculaires. Ils s’inspirent des thés les meilleurs et les plus purs, bus exclusivement par les anciens empereurs de Chine et leur cour. Cultivés au sommet de la plantation, à près de 2000m d’altitude, ces thés blancs rares bénéficient du sol exceptionnel des montagnes sri lankaises. Par ailleurs, les vents marins qui circulent jusqu’à l’intérieur des terres enrichissent leurs saveurs. Thé blanc, vert, noir, proviennent d’une seule plante. Cependant, il existe plusieurs variétés de cette plante, avec chacune leurs spécificités. Pour les thés blancs Golden et Silver tips, on utilise une variété spécialement choisie et cultivée seulement pour ce thé.     Récolte et production des thés blancs   La rareté de ces thés est dûe à un ensemble de caractéristiques qui leurs sont particulières. Tout d’abord, la période de récolte est très courte, juste quelques mois au printemps. Nos producteurs ne cueillent les thés blancs qu’à l’aube ou après le coucher du soleil, quand les “bourgeons” sont fermés. Cela permet de

Le thé noir, du jardin à la tasse

Lors de notre récent voyage au Sri Lanka, nous avons rendu visite à nos producteurs dans leurs plantations. Cela nous a donné envie de vous faire découvrir les différentes étapes de production du thé noir.     La Cueillette   Plantons le décor ! Au coeur des montagnes sri lankaises, une sublime plantation en biodynamie, des buissons de thé à perte de vue, au milieu des arbres.     Les cueilleuses récoltent à la main. Elles ne cueillent que les buds et 2 jeunes feuilles de thé du dessus, de préférence le matin tôt. Ainsi l’ensemble de la chaîne de production du thé est terminée avant que la chaleur ne soit trop importante. De plus, le matin, les jeunes feuilles sont à peine ouvertes et concentrent mieux toutes leurs saveurs.       La Pesée   Ensuite, les cueilleuses passent les unes après les autres pour faire peser leur récolte du jour.     Le “Withering”   Withering signifie flétrissage. En effet, après la cueillette les feuilles commencent naturellement à flétrir, à s’oxyder. Cette première étape permet donc de contrôler les paramètres et la régularité de ce “flétrissage” pour préserver les feuilles et révéler pleinement la qualité du thé. Durant